Alors que les chasseurs ont de plus en plus de mal à se faire comprendre par les non chasseurs, le journaliste Mathieu Vidard indiquait sur France Inter au cours de l’émission la Terre au Carré qu’il existait néanmoins des arguments favorables à la compréhension de la chasse au 21 ème siècle. Hors en cette période d’élection et alors qu’EELV a réalisé un très bon score au premier tour des Municipales, il nous semblait intéressant de revenir sur les propos tenus par Yannick Jadot à propos de la chasse au moment de la campagne présidentielle. En effet, au-delà des points de discorde, il admettait néanmoins le rôle important des chasseurs dans la nature et leur faculté à évoluer. Nous souhaitions ainsi le souligner pour ceux qui ne voient que le mal du côté des chasseurs…. la suite en cliquant ici

Un commentaire sur “Yannick Jadot : « la gestion de la chasse fonctionne bien et des progrès sont visibles » un interview du 06/12/16 de chassons.com”

  • rès honnêtement, que trouve t on de constructif dans son discours? suppression du plomb, suppression des chasses traditionnelles, retour du jour sans chasse (je comprends entre guilllements bien sur le dimanche), application à la lettre des directives européennes, pas de nuisibles (donc pas de piégeage), suppression de la chasse a courre, suppression du déterrage.
    Et tout cela c’était avant que les verts fassent 16% des voix, je vous laisse imaginer le discors d’aujourd’hui.
    En gros, la chasse peut exister à condition que vous fassiez comme je dis, donc que vous ne chassiez pus. J’ai bien lu son modèle pour la gestion administrative dela chasse c’est Voynet, on a tout compris.
    Désolé, mais pour moi, le discours de cet escroc qui met sa vertitude en étendard, mais que n’est en réalité rien d’autre qu’un politicard opportuniste, le vert est à la mode allons y.
    Si ces propos sont encore d’actualité, c’est lui qui fait preuve d’ostracisme, et même pire, il ment. La gestion de la chasse fonctionne bien, seulement il faut la démocratiser, en français, çà veut dire faire rentrer des non chasseurs dans les institutions, voir même y prendre la majorité, et c’est que çà fait de l’argent la chasse, si on pouvait en piquer un peu pour l’ASPAS et la LPO, çà serait pas mal.
    Malheureusement plus çà va plus on sera obligé de supporter ces bons à rien qui ne savent même pas reconnaitre un milan royal d’un noir, une buse variable d’une bondrée apivore, peut être même pas un chamois d’un bouquetin, et çà dit connaitre la flore et la faune française. 😭

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *