Pourquoi déterminer l’age d’une bécasse. Connaitre l’age ratio soit le rapport entre jeunes et adultes donne une indication sur la qualité de la reproduction.

En effet, comme une bécasse pond 4 œufs, on peut considérer qu’il y a en moyenne un déchet de 1 poussin pour aléas (prédation, risque du voyage, …) cela fait donc environ 3 jeunes qui nous arrivent pour 2 adultes, soit en moyenne 3/5 = 60% de Jeunes. Si les aléas sont réduits à zéro, le pourcentage de jeunes peut alors atteindre en moyenne 4/6 = 66% , mais cela est rare. Il est arrivé de constater ponctuellement un pourcentage de 75%. Avec 50% on est droit de se poser des questions et êtres vigilants, il n’y a que 2 jeunes pour 2 adultes, 60% est ratio moyen que nous considérons comme normal.

Le projet BDF woodcock.tech

Protocole de suivi des âge-ratios des bécasses prélevées à l’automne

Objectif : Nous disposons chaque automne d’informations précises concernant l’âge-ratio des bécasses capturées lors des sorties baguage en Europe centrale. Les données collectées permettent d’alimenter un modèle de prédiction afin d’estimer dès octobre de chaque année l’abondance des bécasses en France en automne-hiver. Cependant le nombre d’oiseaux capturés (environ 150 oiseaux par an) n’est pas suffisant pour évaluer avec précision l’âge-ratio. Cette étude additionnelle vise à compléter les données d’âge-ratio par des informations émanant de prélèvements de bécasses en automne en Russie Européenne. Protocole: les chasseurs spécialisés sur la chasse de la bécasse en automne seront sollicités pour transmettre des données sur le plumage des oiseaux prélevés. Pour chaque oiseau prélevé, 2 photos seront prises : une du dessus et une du dessous de l’aile. Les photos doivent-être nettes, l’aile doit être propre et complètement ouverte (voir photos ci-dessous).

Un dossier numérique  sera constitué pour chaque bécasse prélevée avec le lieu, la date de prélèvement et les 2 photos. A terme il serait souhaitable d’avoir une cinquantaine de correspondants chasseurs chaque automne et ainsi de disposer d’un échantillon de 200 à 300 bécasses prélevées. Analyse: Local et/ou une personne en France du réseau Bécasse, détermineront l’âge de chaque bécasse avec autant de précision possible grâce à l’examen des images récoltées La distinction entre adulte et jeune s’effectue sans aucune difficulté. Pour les jeunes il sera crucial de distinguer les jeunes ayant achevé la mue post-juvénile (“jeunes de nichée précoce”) et ceux ne l’ayant pas commencé ou ne l’ayant pas achevée (Jeunes de nichée tardive”).

Ce projet a démarré en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *