Publié le

Jean-Marc Delcasso, président de la fédération de la chasse 65, a appelé à boycotter Thierry Lavit aux élections municipales suite à sa signature d’une charte pour le bien-être animal de l’association L214. La tête de liste de “Lourdes plus qu’une ville” réagit.

“La chasse est ouverte : à quoi ? À qui ? Je n’ai pas signé de pétition mais une charte relative au bien-être animal, tout comme 360 candidats aux élections municipales. Qui aujourd’hui est contre le bien-être animal ? Selon un sondage IFOP de 2019 : 89 % des Français jugent la cause animale importante. Il n’a jamais été question d’une interdiction de la chasse. Je cite le passage qui a volontairement été détourné à des fins de manipulation électorale. “Prendre toute mesure légale possible, dont l’interdiction ponctuelle de la pratique de la chasse sur le territoire communal, afin de favoriser les activités de découverte des animaux et de la nature.” Ce qui est d’autant plus surprenant car je me suis entretenu longuement sur le sujet avec M. Pierre Gezat, président du Saint-Hubert-Club lourdais, en présence de Jérôme Iribarne, détaché par la ville, et qu’il n’y avait entre nous aucune équivoque quant à mon engagement auprès des chasseurs. Notamment concernant le rôle important qu’ils jouent dans la bonne gestion écologique de la biodiversité et la régulation des animaux (battues aux sangliers) qui, sans eux, serait à la charge des pouvoirs publics.”….

 

Un commentaire sur “T. Lavit répond à J.-M. Delcasso (FDC 65)”

  • En français, j’ai signé la chartre sans savoir ce qu’il y a dedans, tout simplement parceque 89% des français sont d’accord, donc çà me fait des voix 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *