De Coralie Roland La 3 Aquitaine

200 personnes étaient mobilisées mardi 20 février pour capturer, marquer et étudier la population de chevreuils de la réserve.

Depuis près de 40 ans, dans la réserve de Chizé, les chevreuils font l’objet d’un suivi biologique. Ce suivi est rendu possible par un partenariat entre l’Office national de la chasse de la faune sauvage, le CNRS, l’INRA, des universités, des écoles vétérinaires.

Le 20 février dernier, le grand public était invité aujourd’hui a assisté à une séance de capture de chevreuils dans la réserve de Chizé dans les Deux-Sèvres. Il s’agit d’abord de déloger l’ensemble des chevreuils qui vivent sur une parcelle de 83 hectares entourée de filets.

Plus de 200 bénévoles étaient mobilisés pour capturer les animaux. Parmi eux des chasseurs mais aussi des amoureux de la nature, comme ce jeune participant qui apprécie “de voir l’animal dans son habitat naturel et la beauté du cervidé en lui-même“…..

La suite sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *