C’est devant une affluence record que, sous l’égide de l’ACCA de Lacanau, l’ANCBCA a organisé  sa traditionnelle réunion de Lecture d’Ailes organisée dans la Maison de la Chasse. Que l’ACCA de Lacanau et son président  Christian Bourricaud soient remerciés pour leur  parfaite organisation qui a permis d’accueillir au  moins 75 personnes (suivant la police) ou plus de 80 (suivant les organisateurs), en présence de Pascal Repiton, Président de Bécassiers  de France, de Thibault Leclerc, technicien de la Fédération des chasseurs de la Gironde et d’Henri Sabarot, président de la Fédération qui  nous a rejoint dans la soirée. Pour débuter la réunion, Patrick Courget fait  respecter une minute de silence en hommage à Guy Pineau, adhérent de toujours de l’ANCBCA,
un fidèle parmi les fidèles de notre association.  Après ce moment d’émotion, il fit une présentation  très pessimiste de la réforme de la chasse, dressant un avenir sombre pour la chasse des
migrateurs et la chasse en général.  Thibault Leclerc fit un bilan de la saison 2018-2019 et du baguage.  Pascal Repiton prit la suite pour exposer les résultats de Bécassiers de France
obtenus grâce à la saisie en ligne sur le site et par les relevés papier de nos  adhérents de toutes les associations. Il incita tous les présents à continuer à fournir leurs résultats pour poursuivre
la constitution de dossiers comme auparavant pour contre contrecarrer CHASS’ADAPT qui risque de nous faire perdre la continuité des bilans rassemblés auparavant avec les fédérations et l’ONCFS. Il présente ensuite le site woodcock.tech qui a été initié par Bécassiers de France pour obtenir des renseignements sur les oiseaux prélevés sur leur lieu de nidification lorsqu’ils sont chassés. Ilest traduit en 3 langues, notamment enrusse et en anglais.L’ONCFS travaille sur ces informations pour établir les prévisions pour la saison à venir chez nous. Ne disposant pas
d’assez d’indices, il compte se servir des données recueillies par cette méthode auprès des chasseurs locaux pour affiner ses résultats.  Ce site permettra aux chasseurs russes,
polonais, baltes, ukrainiens ou autres, d’envoyer des photos des ailes des oiseaux prélevés (dessus et dessous)  pour une analyse par l’ONCFS en France. L’ONCFS est très favorable à l’utilisation
de ce site et une convention est en préparation avec cet organisme. Il faut pousser l’utilisation de ce site en communiquant avec des chasses commerciales dans les différents pays, notamment pour obtenir beaucoup de résultats.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *