Une publication

“Chasseurs, sauvez des vies, restez chez vous !” Le slogan de la campagne d’affichage de la Fondation Brigitte Bardot est clair. Il provoque la colère de la fédération départementale des chasseurs du Cher.

C’est une campagne d’affichage qui fait beaucoup de bruit. Jusqu’au mois de mai, 1.500 panneaux de la Fondation Brigitte Bardot vont être déployés en France, dont 110 dans le département du Cher. Avec ce slogan : Chasseurs, sauvez des vies, restez chez vous ! La fondation s’appuie sur les dernières statistiques publiées par l’Office français de la biodiversité. Il y a eu 11 accidents mortels en France au cours de la saison de chasse 2019-2020. “71% des personnes interrogées se considèrent comme étant en insécurité quand elles sortent dans la nature en période de chasse. Il faut ouvrir le débat sur la place de la chasse en France”, insiste Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot.

La chasse est dangereuse pour la population qui peut se prendre une cartouche très facilement

Très vive colère de la fédération des chasseurs du Cher

Le débat est mal engagé car la campagne est très mal accueillie par les chasseurs. “On est très choqué. C’est une honte : c’est de la discrimination et de la stigmatisation sociale”, réagit François-Hugues de Champs, le président de la fédération départementale de chasse du Cher. Il appelle au calme : pas question d’aller à l’affrontement ou de détériorer les panneaux. “Mais je crains qu’à terme, on ne puisse pas retenir nos chasseurs très longtemps face à ces attaques permanentes”, admet le président.

La Fondation Brigitte Bardot assure avoir eu “beaucoup de retours positifs de citoyens, d’associations et même d’élus très contents de voir le lobby de la chasse en difficulté”. Elle assume aussi le slogan provocateur de sa campagne. “Le dialogue a toujours été difficile avec les chasseurs. Il y a quelques années, ils avaient fait une campagne d’affichage pour dire qu’ils étaient les premiers écologistes de France. C’est hallucinant et c’était de la provocation”, rappelle le porte-parole Christophe Marie.

Des efforts de sensibilisation et de formation

Des efforts sont faits et les chasseurs sont responsables, répond François-Hugues de Champs, le président de la fédération des chasseurs du Cher. Il rappelle que le nombre d’accidents a baissé de 41% en 20 ans et le nombre de morts a chuté de 71% sur la même période. Des chiffres confirmés par l’Office français de la biodiversité. “Nous allons former nos 11 000 chasseurs dans le département avec une formation obligatoire sur la sécurité dans les dix prochaines années. Si les chasseurs ne font pas cette formation, ils ne pourront pas avoir leur permis de chasse délivré pour la saison suivante. C’est quand même un message fort”, insiste le président.

Les chasseurs peuvent s’entendre avec tout le monde. “On collabore avec des associations de vélo ou de randonneurs. Ils peuvent tout à fait se promener. On peut s’entendre si chacun y met du sien. Mais avec des actions anti-chasse comme celle-ci, ça va sûrement durcir les positions”, conclut François-Hugues de Champs.

Un commentaire sur “110 panneaux anti-chasse affichés dans le Cher par la Fondation Brigitte Bardot”

  • Provocation non objective,

    Chers membres de la fondation et Madame Bardot, douée pour faire du cinéma si je ne me trompe.
    Sauvez des vies, respectez la condition animale en restant chez vous pour les raisons suivantes :

    – Quand vous allez faire vos courses en grande surface, pour achetez vos fruits et vos légumes, provenants d’une agriculture contemporaine bien dégueulasse qui défonse notre environnement mondial et tue des millions de vies.

    -Quand vous y achetez votre viande issue de conditions d’élevage et d’abattage bien plus destructeurs pour l’environnement et l’être humain que la chasse.
    A ce titre, vous ne favoriser pas ainsi le circuit court car le plus souvent c’est de la viande provenant de l’étranger. Sauf pour les bourgeois de votre fondation qui ont les moyens et le temps d’aller au marché local tous les jours.

    -Quand vous consommez végan, une alimentation qui dissimule une production industrielle plus que douteuse, appuyée par des lobbies bien pourris pour faire du pognon.

    -Quand vous bouffez en autre du soja et ces produits dérivés qui détruisent l’amazonie et j’en passe.

    -Quand vous achetez des quantités de produits inutiles de l’étranger qui impactent notre biodiversité mondiale, exploitent et tuent des enfants à l’autre bout de la planète pour satisfaire vos petits besoins d’occidentaux débiles. Cela ne vous pose pas de problème ?

    – Quand vous utilisez votre voiture, notamment quand elle est électrique et pensez qu’elle est non polluante. Et à juste titre favorisez le développement les réseaux routiers qui “assassinent” des animaux comme vous nous le chantez si bien.

    -Quans vous utilisez des énergies vertes type héolien ou panneaux solaires et êtes persuadé que vous faites une bonne action d’écolobobo.

    -Quand vous partez en vacances, prenez l’avion. à moins que vous voyagez en vélo et faîtes du camping mais j’en doute pour Madame Bardot.
    Alors, sauvez des vies restez chez vous.

    -Quand vous désirez avoir vivement la 5 G, achetez des mobiles et PC tous les quatres matins et passez votre temps sur vos soit disant passionnant réseaux sociaux qui vous instruisent en rien mais vous désinforment.

    -Quand vous faites construire vos pavillons qui détruisent des parcelles de nature. Ou quand vous achetez votre résidence secondaire pour ne l’occuper que 2 mois dans l’année ce qui engendrent la mort hors saison de nos commerces de villages et villes côtières, accroît la spéculation immobilière et empêche les jeunes au revenu modeste à investir dans leur propre région.

    -Quand vous votez pour des gens qui ont une politique extërieure à balancer des bombes sur des civils innocents en vous faisant croire qu’ils défendent une bonne cause. Qu’ils vendent de l’armement à outrance et développent des nouvelles technologies d’armement pour des pays qui n’ont pas besoins plus de souffrance. Quel positionnement et quel combat avez vous
    à ce sujet ? Restez chez vous au lieu de voter vous sauvrez des vies….

    -Quand vous votez pour ces mêmes personnes qui se donnent tous les moyens pour mettre une priorité à la finance au détriment de l’environnement, du social, de la lutte contre la précarité et les inégalités.

    Voyez en ces quelques exemples Madame Bardot et je ne suis pas exaustif, voilà bien des raisons à rester chez vous pour sauver des vies.
    Évidemment cela dépasse votre provocation puérile et limitée de vos panneaux.
    Vous faites partie de ces gens intégristes, virulents et dangereux qui êtes réellement déconnectés de votre environnement.
    Si tout le monde pouvais vivre de nos jours de sa chasse, de sa pêche et de ses propre cultures, il n’y aurait plus de problèmes d’envirtonement.
    A mon sens, je crois que les civilisations qui ont ce mode de vie font partie des civilisations les plus respectueuses pour notre environnement et au regard de la condition animale. Et pourtant ils chassent les vilains bougres….

    Oui, il y a quelques morts à la chasse mais bien plus dans beaucoup d’autres domaines que je viens de citer ou autres pratiques sportives.

    Oui, je condamme les chasseurs aux pratiques sauvages, qui ne respectent pas les règles, causent des accidents et malheureusement nous font mauvaise presse. Ces médias d’ailleurs qui adorent le scandale. Ils se délectent de nous faire vivre dans la peur et cautionnent ainsi vos propos bien souvent diffamatoires.

    Des accidents mortels il y en a de toutes causes et la chasse n’est pas en tête de liste. Oui des tarés il y en a partout…
    Pour information, pour votre sécurité et le respect des bonnes pratiques pour tous, promeneurs vous n’avez rien à faire sur les domaines ou propriétées privées sans autorisation.
    Cette information éviterait pas mal d’accident mais votre genre d’association ou nos médias se gardent bien de nous en informer, ils préfèrent l’information scandaleuse et nous inonder d’images à sensation.

    Oui, nous prèlevons des animaux dans la nature et non assassinons comme vous le vomissez si bien. Et nous le faisons de façon bien plus respectueuse que le mode de consommation dont vous faites partie.
    Votre provocation n’a donc pas de place dans ce débat, vous êtes dépassés et surtout non constructifs.
    Vous cherchez surtout à répondre à des intérêts particuliers, à faire de l’appropriation politique. Vous cherchez des raisons à votre malheur dans votre monde contemporain.
    Le conflit et nuire aux autres est ce vecteur qui vous anime dans votre triste vie.
    Cherchez dont à vous instruire davantage au lieu de critiquer sans fondement et expertise. Bon nombre de vos adeptes ne reconnaissent pas un bouvreuil d’un verdier ou un châtaignier d’un marronnier mais veulent donner des leçons d’envirtonement.
    Vos provocations et votre haine font de vous des extrémistes dangereux pour notre société. Comme tout extrême, l’écoute et le débat ne font pas partie de votre activité cognitive.
    Alors, laissez nous vivre comme l’homme l’a toujours fait.
    Ce n’est pas en chassant que l’homme détruit c’est le monde comme il a évolué et comme vous évoluez qui le fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.