Rechercher sur le site

contact@becassiersdefrance.com

Le bilan 2009 2010 pour les adhérents ADB Isere et deux Savoie tout territoire confondu





mois

Durée de chasse (h)

Nb b�c. Diff. vues

Nb Sorties

ICA

ICA*3,5

ICA/Sortie

Nbre de béc. Prélevées

A

J

9

0

0

0




0

0

0

10

354

74

82

0,21

0,73

0,9

18

7

10

11

676,5

284

170

0,42

1,47

1,67

80

31

27

12

432,5

155

115

0,36

1,25

1,35

48

25

20

1

45,5

16

12

0,35

1,23

1,33

6

2

2

2

41

20

8

0,49

1,71

2,5

7

2

3


1549,5

549

387

0,35

1,24

1,42

159

67

62









52%

48%

c


Le bilan 2009 2010 pour les adhérents uniquement sur départ Isère et les deux Savoie



mois

Durée de chasse (h)

Nb béc. Diff. vues

Nb Sorties

ICA

ICA*3,5

ICA/Sortie

Nbre de béc. Prélevées

A

J

9

0

0

0




0

0

0

10

339

52

78

0,15

0,54

0,67

14

7

6

11

506,5

130

129

0,26

0,9

1,01

51

24

18

12

318

85

94

0,27

0,94

0,9

28

11

18

1

32,5

10

10

0,31

1,08

1

5

1

2

2

11

4

2

0,36

1,27

2

1

0

1


1207

281

313

0,23

0,81

0,9

99

43

45









49%

51%


Assemblée Générale de l’association des bécassiers de l’Isère et des deux Savoie


L’assemblée Générale de notre association s’est déroulée le 28 mai 2010 à ST ANDRE LE GAZ (38) à la Maison Familiale Rurale et ceci grâce à Monsieur Daniel GUILLAUD, Directeur de l’établissement.

Un merci à l’ACCA de Chatonay pour son invitation à la journée Bécasse du 28 Février  où plus de 400 personnes sont passées sur notre stand.

Ainsi qu’à la FDC de l’Isère qui nous à mis a disposition un stand pour les journées Nature et Chasse (13000 visiteurs en deux jours) les 8 et 9 juin.  Nous tenons à dire que cette fédération  œuvre positivement pour la reconnaissance de la chasse (contrairement à certains !!)  Avec une démarche réelle et un discours d’ouverture de la Chasse vers le monde des non chasseurs. La technicité et la qualité des intervenants FDCI fait que sur l’Isère la chasse est pour l’instant inattaquable.

Au lieu de pleurer et manifester sur telle atteinte, la FDC I (bien aidée en cela par le Conseil Général de l’Isère)  devient un acteur incontournable du maintien de la bio diversité dans la zone Alpine. Son engagement remarquable sur la Bécasse des bois n’est plus à présenter.

2  Bilan Moral

Analyse des Bilans

Notre association  a eu une bonne dynamique en termes d’adhésions. On a naturellement constaté une hausse des bilans de sortie. 23 bilans cette année contre  17 l’an passé.


Analyse des bilans on a concomitamment :

– Une durée de chasse, en baisse de 13 % (liée à la neige qui est tombé fortement fin décembre et est restée jusqu’à février)  

– Et  un ICA 3, 5 en hausse pour un nombre de bécasses prélevées similaires. Mais cette apparence de bonne saison est un trompe l’œil du fait  que pour certain adhérents (et tant mieux pour eux !!!) ont eu une  bonne,  voire une excellente saison en dehors du territoire classique  tels que sur des départements 04 (Ex) , 26 (Bon), 07 (Bon) , 01 (Bon) , le 56 (Ex). Bien que sur certains de ces départements la neige a fortement perturbée la chasse tout le mois de Janvier.

– Seul le Nord Isère a tiré son épingle du jeu. La montagne (Savoyarde et Dauphinoise) ayant vécue une de ses plus mauvaises saisons depuis plus de vingt ans. Il faut dire que les conditions climatiques étaient très mauvaises pour l’oiseau (sécheresse) et que les bécasses ont effectué un saute mouton pour aller sur les secteurs plus favorables du Sud de la France).

– Un autre point  négatif que l’on constate est  le taux de jeunes oiseaux qui s’est fortement abaissé depuis  l’an passé (49% d’adultes contre 51% de jeunes)


La PMA National

Après un rappel de la position de BDF on a présenté l’enquête nationale FNC et les résultats au travers de la carte de France



Ce qui nous a permis « gentiment » d’ironiser sur le discours et la réalité de certains départements bécassiers ou non

Ensuite on a tenté d’expliquer les nouvelles données suite à la réponse ministérielle soit

Par courrier en date du 8 avril et reçu à la FNC le 13 avril ... le Ministère propose l'instauration d'un PMA pour la bécasse des bois selon des modalités très précises qui sont les suivantes:

– 30 bécasses par saison de chasse et par chasseur,

– Un carnet de prélèvement obligatoire par chasseur!,

– Un dispositif de marquage obligatoire!

– Un quota hebdomadaire ou journalier obligatoire, défini par arrêté préfectoral sur proposition de la fédération départementale ou interdépartementale.

(NDLR : sur ce point stricto sensu les propositions BDF à la virgule prêt)  mais car il y a un mais

La FDC attire attention sur le fait que ce PMA, avec ces modalités, n’est applicable que sur la base du volontariat des régions et/ou départements qui sont intéressés par cette démarche;   les FDC restent donc libres de demander ou non ce PMA dans leur département.  Un arrêté national sera donc pris pour l'ensemble des fédérations volontaires. C'est pourquoi le Ministère sollicite la FNC pour recueillir par enquête le choix de chaque FDC /FIC et lui en communiquer les résultats pour la fin avril. La FDC Isère a demandé le PMA National, elle essaye de mettre en place au moins un PMA régional auquel adhèrerai déjà la Drôme, l’Ardèche, et peut être l’Ain.  

Le nouveau Calendrier BDF

Porté par Thomas BERTHON et toujours  animé par André RIGAUD et Walter ARLAUD on a eu une présentation du nouveau calendrier encore plus beau que celui déjà très réussi de l’an passé

Point croule

Une soirée comptage sur  le plateau des Glières  a été planifiée le 18 juin 2010  avec une présentation des points croules proposés par le réseau bécasses dont trois devraient être effectués par les membres de l’ADB 74.

L’avenir

Pour des rasions de développement et de représentativité, Le même soir a été décidé la création  de l’ADB 74 (composée de 20 adhérents) avec comme président  Thomas BERTHON Vice Président  Henryk SZYMANSKI, Trésorier Gérard NOBILI et Secrétaire Amédéo SPINELLI. Acte en été fait.


Le repas a conclu cette soirée conviviale où bécasses, chamois et tétras on eu bien sur la primeur des discussions.




Notre région une route migratoire pour les bécasses