Rechercher sur le site

contact@becassiersdefrance.com

Action BDF pour le PMA National

Télécharger le projet PMA National défendu contre vents et marées par Bécassiers de France Un PMA National avec une approche locale .... Compte rendu de l’enquête nationale dans le cadre de l’exposé de Christophe Semont membre fondateur de BDF  lors de l’AG ADBAIN

La Fédération Nationale des Chasseurs a effectué une enquête auprès de toutes les Fédérations Départementales pour connaître leur sentiment sur la mise en place d’un Prélèvement Maximal Autorisé national pour la Bécasse avec éventuellement les outils adaptés. Bécassiers de France, Fédération  qui regroupe des associations affiliées de bécassiers indépendants, acteur important dans ce dossier, souhaite vous communiquer sa position sur ce point essentiel pour la chasse à la bécasse, afin que vous puissiez vous prononcer en connaissance de cause. Il est bien évident que ces mesures ne sont envisageables que dans l’hypothèse de la modification du Décret « Cochet », ce qui semble en bonne voie.


Position de "Bécassiers de France" sur le fond :


BDF est favorable à un PMA National bécasse avec un chiffre annuel unique sur l’ensemble du territoire (30 oiseaux par an) avec possibilités aux fédérations qui le souhaitent de le décliner suivant les nécessités locales  (PMA journalier ou autres). Accompagnant ce PMA, BDF préconise un carnet de prélèvement UNIQUE PAR CHASSEUR, valable sur l’ensemble du territoire avec des dispositifs de marquage d’un nombre égal au chiffre fixé par le PMA national.


Ce carnet devra impérativement préciser le NOM et le NUMERO DE PERMIS du chasseur.


Pour être utilisable partout et traiter tous les cas de figure, il devra comporter, en dehors des dispositifs de marquage, les jours de chasse de la saison avec des cases à cocher ou percer indiquant le nombre d’oiseaux prélevés par jour chassé.  La distribution du carnet se ferait par le département d’origine du chasseur, même pour celui qui prend un permis national ou autre.

Le carnet serait renvoyé à la fédération d’origine. Cela existe déjà sous cette forme dans certains départements et régions et qui fonctionne bien.


Position de "Bécassiers de France" sur la forme :


Nous pensons que si une mesure et des moyens doivent être mis en œuvre, il faut qu’ils soient :


SIMPLES (« trop de règlements tue le règlement »)

APPLICABLES et UTILISABLES par tous, sur tout le territoire

SOUPLES, adaptables en fonction de l’état des populations, c'est-à-dire à évolution rapide suivant les besoins du moment (en cours de saison – vague de froid - ou d’une saison à l’autre – mauvaise reproduction connue

LAISSES A LA MAITRISE DES INSTANCES CYNEGETIQUES (fédérations après consultations et propositions des associations spécialisées) pour permettre cette adaptation rapide.