Rechercher sur le site

contact@becassiersdefrance.com

Congrès National 2015 Rapport Moral de Christian Fablet

Chers amis,


Après l’adoption du PMA sur le plan national, grande victoire de BDF, quelques doutes et menaces s’installent.

Certaines fédérations, soit au prétexte de contingences financières, de crainte d’un travail supplémentaire fastidieux ou tout simplement par mépris ou inconséquence pour la préservation et le suivi de l’espèce, ont mis ce PMA au banc des accusés et s’évertuent à le dénaturer, voire à le jeter aux oubliettes.

Cette année a été particulièrement marquante pour les bécassiers de France qui s’étaient battus bec et ongles pour imposer ce PMA National. Aussi, beaucoup de leurs actions ont porté sur la défense de celui-ci.

Mais ce ne sont pas les seules et dans le court compte rendu que je vous propose en voici la liste :


En I) DOSSIER PMA

Relance prés de la FNC, rencontres avec le Président et réunions diverses à la FNC et au Ministère.


En II) COMMISSION TECHNIQUE

L’immense travail effectué jusque là par Pascal REPITON a été quelque peu perturbé par l’inquiétude que nous inspiré son état de santé. Dieu merci, tel le phénix il renait de ses cendres et nous revient tout sourire avec la même volonté et le même dynamisme qu’il a toujours affichés.


En III) COMMISSION  de DÉVELOPPEMENT

Qui distribue toujours aux associations départementales les demandes d’adhésion à BDF


En IV) – COMMISSION PROTOCOLE GRAND FROID :

En veille cette année.


En V) – COMMISSION COMMUNICATION

Nous verrons ses activités plus loin

Et, en VI) pour finir, nous détaillerons le quotidien des activités de BDF ;

Dans un premier temps, je voudrais saluer l’effort important de l’association des Bécassiers de l’Aveyron avec à sa tête Jean Yves CALMETTES, qui organise cette année notre Congrès National.

Pour l’avoir organisé l’année dernière avec mon excellent ami René DOMINGUEZ le Président Régional de Bretagne, je sais l’effort quotidien qu’il est demandé aux organisateurs :

Entreprendre les très nombreuses démarches pour assurer les conditions d’accueil telles l’hôtellerie et la restauration, le sponsoring entre espoir et déception, la prise en charge des accompagnatrices des congressistes qui aiment tant à se retrouver dans ce grand rendez vous de plus en plus familial et la crainte sur les finances de l’association, voire même ses finances personnelles.

Un grand merci à vous aveyronnais.

Je tiens également à saluer notre ami Pascal REPITON qui a surmonté cette année la douloureuse épreuve de la maladie et qui nous est revenu pour poursuivre l’œuvre indispensable et vitale de la commission technique. Je souhaite à cette occasion adresser à son épouse et à tous nos amis qui ont connu ces épreuves tous mes vœux de guérison, de courage et d’espoir dans l’avenir.


Nous avons déploré cette année la perte douloureuse de deux Fondateurs de BDF : Robert BECANNE et Michel NAVETTE. J’ai pour eux et leurs familles une pensée toute particulière.

Reprenons maintenant les points listés et évoqués plus haut.

I – DOSSIER PMA

Robert LANA a saisi le Président BAUDIN de la FNC des inquiétudes que nous éprouvions à la suite de réactions quelques peu tapageuses de Présidents de Fédérations départementales farouchement opposés au PMA ; Monsieur BAUDIN,  très impliqué dans cet épineux dossier porté par notre ami André DOUARD, président de la fédération d’Ille et Vilaine et de la Région Bretagne et soutenu par son Conseil d’Administration,  a œuvré pour amener à la table de négociations  les partenaires intéressés: ONCFS, FDC, CNB, Bécassiers de France et André DOUARD .

Nous étions représentés lors de cette première réunion le 8 avril au siège de la FNC par Robert LANA et Jean-Yves CALMETTES. Selon les échos qui nous sont parvenus, ils ont su habilement tirer leur épingle du jeu et défendre les intérêts de nos chasseurs.

Cette première réunion a été suivie d’une seconde, le 14 avril, cette fois au Ministère de l’Environnement avec les mêmes intervenants, Jean Paul HERAULT suppléant Jean Yves CALMETTES empêché, et cette fois en présence de Maitre LAGIER l’avocat de la FDC et divers autres intervenants dont un certain nombre parmi nos détracteurs, dont nous ne parlerons pas ici afin de ne pas leur donner plus d’importance qu’ils ne méritent.

Cette réunion a débouché sur la date d’un troisième rendez vous, le 12 JUIN prochain à Paris, ayant pour but la préparation du  séminaire du 24 Février 2016, portant le projet  PMA dont Jean Yves CALMETTES avait eu l’idée en y consacrant une 3éme journée lors de notre congrès de ce jour.

A croire cette idée fort judicieuse puisque reprise par la FNC, à son compte.


Evoquons maintenant les activités de notre point n°2 :

II- COMMISSION TECHNIQUE

Année difficile pour le maitre d’œuvre Pascal REPITON qui  eu à déplorer de sérieux problèmes de santé, fort heureusement terminés. Le site a lui aussi a souffert  des problèmes de  Pascal mais ces convalescences, en parallèle, sont en bonne voie puisque Pascal a repris le collier et recommencé la mise à jour du site. Cette commission a une énorme responsabilité : celle de préparer le compte rendu annuel qui servira de base à l’élaboration du mémoire 2014/2015. C’est un énorme travail que les ADB  doivent encourager en adressant à cette commission le plus rapidement possible les données qu’elles ont recueillies.

Merci à tous ceux qui vont  participer à l’élaboration de cet ouvrage.


Abordons le point n° 3 :


III - )  LA COMMISSION DEVELOPPEMENT


Elle continue de dispatcher sur les différentes ADB les demandes d’adhésion qui transitent sur le site. Jean Yves CALMETTES, pugnace, retransmet ces demandes aux ADB concernées et exige en retour d’en connaître l’issue.

De par l’expérience de tous ceux qui ont consciencieusement pris attache auprès des impétrants, il est apparu d’énormes difficultés de concrétisation de la demande initiale. Il y a semble t’il beaucoup plus de curiosité que de volonté d’adhérer réellement. Toutefois ces contacts sont riches d’espoir et certaines régions potentiellement rentables.

Soucieux de statistique Jean Yves CALMETTES demande à chacun de jouer le jeu de l’information  pour  identifier l’impact réel de la demande nationale.  


IV) LA COMMISSION PROTOCOLE GRAND FROID

Je ne doute point de l’excellence du travail de nos amis Daniel VINGDIOLET et Michel GENTILE mais j’ose dire qu’ils sont restés tous les deux en mode veille….non sans alimenter malgré tout le site de BDF de nombreuses observations.

Pas de disette donc pour dame bécasse qui a pu rentrer en forme au pays. Pourvu que ça dure !

Que dire maintenant de la

V) COMMISSION de COMMUNICATION


Elle se porte très bien  si on la juge à l’aune des articles et reportages de plus en plus nombreux et de qualité que l’on trouve non seulement dans la presse spécialisée mais aussi   dans la presse locale, régionale ou nationale.

Robert LANA en faisait un point fort de sa présidence et s’est beaucoup investi avec un ancrage maintenant solide auprès de journalistes  qu’il a su convaincre de l’intérêt à porter à l’association et à la chasse qu’elle défend. Ceux-ci lui ont d’ailleurs affirmé prendre contact dans les prochaines saisons avec des présidents d’ADB aux fins de reportage en situation de chasse.

Saluons ici la présence de Fabrice CLAUDE de « Bécasse Passion » qui couvre ces 3 jours de Congrès de NANT.

Inutile de vous dire avec quel plaisir et impatience nous attendrons la parution de  « Bécasse Passion » lu par des  milliers de chasseurs bécassiers ;

Bravo la com !

Ajoutons qu’il a été décidé de créer sur la revue et sur notre site une page communication presse  à laquelle viennent s’ajouter la page boutique et les dernières rubriques sur les chiens de chasse, le tout consultable sur le site bécassiersdefrance.com.

Mais nous ne pouvons clôturer ce rapport d’activités sans évoquer  les ardents défenseurs de la bécasse,  Jean Pierre SENMARTIN et Jean Antoine PECANTET  de l’ADB des Hautes Pyrénées.

Ce dernier vient d’écrire un livre que je  vous recommande tout particulièrement : « MORDOREES et PYRENEES de mon CŒUR ».Mais là est un autre sujet.

Ils sont partis en guerre contre les grands chefs étoilés.

Ceux-ci ont émis le souhait de mettre la bécasse à leur menu ce qui les a fait immédiatement bondir. Ils n’en sont pas à leur première joute car,  seuls contre tous ils s’étaient déjà attaqués, avec un certain succès,  à des restaurateurs indélicats de leur région.

Un courrier a été adressé au Président BAUDIN qui a mis celui-ci à l’ordre du jour de son C.A.et l’a envoyé à toutes les F.D.C. pour avis.

Devant l’importance du lobbying que représentent les chefs étoilés, attendons-nous à de belles bagarres.

Et puis saluons le quotidien de nos ADB dans leur investissement auprès de leurs Fédérations Départementales, des formations lectures d’ailes qu’ils dispensent, des soirées croule, de nos bagueurs et du travail énorme qu’ils fournissent pour le suivi et  l’analyse des données de l’hivernage

A titre d’exemple au mérite d’un de nos adhérents, que je connais le mieux et pour cause il est breton, je voudrais citer notre ami René DOMINGUEZ Président Régional de Bretagne. Il s’est investi prés de l’Education Nationale  en organisant des sorties découvertes d’oiseaux avec les écoles de sa commune. Il a également animé la semaine de l’environnement sur le thème « Faune et Flore et danger des reptiles et des tiques dans les bois » et lancé un parcours pédagogique sur le même thème destiné à l’ensemble des écoles de sa commune.

Je ne vous dis pas l’étonnement de nos amis écologistes !


Vous avez pu profiter également dans toutes nos revues cette année des articles sur la bécasse qu’il a extrait de très vieux « chasseur français » et ce lien me permet de porter bien haut un dernier coup de chapeau en forme de bouquet final, à Patrick COURGET, notre bien aimé ex Président. Il « préside » maintenant à l’élaboration de notre revue : il récupère articles et photos, il les classe, il fait la mise en page préalable avant envoi à l’imprimerie et la Revue n’a jamais été aussi belle et agréable à lire.


Merci Patrick. Et merci à tous.


Et merci à vous tous pour la qualité de votre écoute, en vous souhaitant une excellente continuation.


Ensuite Jean Paul HERAULT sous le contrôle de  Claude  dressa un bilan satisfaisant des comptes de BDF  Ce rapport fut adopté à l’unanimité ainsi que l’augmentation du prix de la revue à 4 €
























Page suivante