Rechercher sur le site

contact@becassiersdefrance.com

Discours introductif de JY Calmettes  ADB12

 Bienvenue dans le Sud Aveyron, je ne présenterai pas le village, ni la région qui nous accueille, d’autres, tout à l’heure le feront bien mieux que moi. J’y ai de très bons souvenirs en tant que pêcheur et un peu moins en tant qu’ancien appelé pour mon service militaire au camp de La Cavalerie.

Je ne peux aller plus loin dans mon discours sans avoir une pensée pour nos deux anciens qui viennent de nous quitter et particulièrement pour Robert qui était présent avec Yves et Claude à Flavin en mai 2003, date de création de l’ADB-12. Je vous demande donc une minute d’applaudissement pour Michel et Robert.

Je vous remercie….


Donc bienvenue à Nant pour notre XIVeme congrès national, le 2eme organisé par l’ADB-12. En effet, nous nous étions lancés en 2005 à Villefranche de Rouergue, de mémoire nous étions bien à l’ombre au bord de l’Aveyron mais le CA du samedi avait été éprouvant à cause de la canicule. Cela reste un très bon souvenir malgré tout.

Après l’Ouest  c’est donc le sud de notre département qui est mis en valeur pendant ces 3 jours. 3 jours, une première pour Bécassiers de France. Malgré le refus de la FNC d’organiser un colloque bécasse sur le département nous avons maintenu l’idée de la soirée du vendredi sur le thème de la balistique. Celle-ci a connu un franc succès, merci à Claude et la FDC 12 pour l’aide médiatique apportée. Les chasseurs ont répondu présent et les échanges y ont été très intéressants, il faut dire que la présentation assurée par un pro était de très riche et enrichissante.

Merci à vous mes amis de nous avoir fait l’honneur de votre présence ce matin, en effet quasiment tous les départements composant notre fédération sont représentés. Une découverte pour certains, la routine pour d’autres. Je sais que certains ont fait beaucoup de route pour venir dans notre magnifique département, merci.

Vous êtes sur un magnifique territoire, fabuleux pour la chasse et la pêche avec des rivières très connues des moucheurs, Tarn, Jonte, Dourbie et Durzon ! Le causse noir

Autrefois, le Causse noir (Causse negre en occitan) était recouvert d'une forêt dense de pin sylvestre. Le causse arborait ainsi une couverture vert foncé. Le voyageur qui découvrait le causse des hauteurs cévenoles, devant cette étendue uniformément sombre, pouvait avoir l'illusion que la nuit était déjà tombée sur le plateau calcaire. On raconte également que la densité de pins était telle qu'un écureuil pouvait traverser le causse sans même toucher le sol et le causse rouge, Le causse Rouge est un plateau calcaire français situé au sud du Massif central. Il fait partie des Grands Causses; il doit son nom a la couleur de sa terre végétale. Son altitude varie de 333 m au confluent de la Muse et du Tarn,et culmine a 884 m au sommet du Pic d'Andan.

Plateaux et leurs contreforts sont connus des chasseurs locaux pour les belles tombées qu’ils peuvent offrir en début de saison. Le froid arrivant fait descendre les mordorées dans les vallées des magnifiques rivières précédemment citées.

Le lièvre et le perdreau rouge sont encore présents sur ces magnifiques étendues exemptes de pollution. Ils font le bonheur des quelques 700 adhérents de l’UCM.



Le plateau du Larzac a connu une lutte contre l’extension du camp militaire, certains ici présents pourraient en témoigner. Cette lutte se terminera en mai 81. Elle aura certainement donné des idées à un célèbre moustachu local. Gageons que nous saurons préserver ce territoire, patrie du Roquefort et des brebis Lacaune et le transmettre à nos enfants dans le même état.

Il semble malheureusement que certains lorgnent ses richesses situées en sous-sol, le gaz de schiste serait en effet présent sur ces terres, nous pouvons imaginer que Bécassiers de France, avec ses moyens, en tant qu’association de protection de la nature participera à ce futur combat. Ce jour là j’espère que les chasseurs seront sur le terrain en véritables écolos garants de la santé de nos territoires…



Je remercie particulièrement


Ainsi que les institutions qui nous ont aidés à mener à bien cette entreprise.


Et quelques privés qui ont tenu à rester anonymes.

J’excuserai


Avant de passer la parole à Robert pour l’ouverture officielle de notre Assemblée Générale annuelle je remercie les copains du bureau de l’Aveyron car c’est bien une équipe qui a bossé pour vous recevoir sur ses terres (Patrick, Jean-Pierre, Romain, et particulièrement Claude et Anne-Marie), les copains, nous avons l’écrit du CAP!

Bonne assemblée générale, merci de votre attention.

Page suivante